mercredi 19 octobre 2011

Ecoles : retour vers le futur !!!!



Dans une tribune de Chaville Magazine on aura pu lire avec stupéfaction sous la plume d’une élue UMP qu’avant 2008, parents et enseignants se seraient plaints de la situation des écoles « manque d’entretien, replâtrages inefficaces, élus peu présents ». Ah ! Bon. En général on évite la polémique mais là on ne peut laisser aussi impudemment désinformer les nouveaux Chavillois.
D’abord, évoquer l’absentéisme ( ?) des anciens élus, pour une municipalité dont plusieurs responsables élus ou non à commencer par le maire lui-même vivent loin de Chaville ne pourra que susciter (au mieux) l’hilarité. Quant au bilan, regardons celui de l’ancienne municipalité de Jean Levain.
1) Ouverture du  nouveau Collège à section internationale Jean Moulin

2) Création de self-services dans les écoles Anatole France et Ferdinand Buisson

3) Construction d’une salle des maîtres aux Jacinthes

4) Mise en place des lignes PEDIBUS

5) Création d’une Toute Petite Section –entretemps supprimée- aux Pâquerettes

6) Création du dispositif Jeunes Ecrans Chavillois

7) Gestion paritaire élus-parents-enseignants des budgets alloués aux projets des écoles via la Caisse des Ecoles

8) Création d’une politique éducative de qualité dans les centres de loisirs grâce au Projet Educatif Général Environnemental et Sportif ( PEGASE) supprimé illico par l’actuelle municipalité pour retourner à l’ancien système

9) Mise en place dans le cadre de la Caisse des Ecoles ( Partenariat ville, parents d’élèves, enseignants, prestataire) du Plan National Nutrition Santé dans la restauration scolaire

10) Mise en place des chorales dans les écoles en partenariat avec l’Education Nationale

11) Création de l’Ecole des Sports etc.

12) Enfin, élaboration complète du nouveau groupe scolaire Paul Bert-Pâquerettes que le maire actuel s’est contenté d’inaugurer et dans l’ancien projet d’un vrai Centre Ville, d’une structure globale MJC/PEGASE (supprimée elle aussi) pour répondre aux besoins nouveaux. Et on en oublie…


Sont-ce là « replâtrages inefficaces » ? Rappelons aussi  qu’en 2004 à mi-mandat de l’ancienne municipalité  un sondage établissait que  le domaine scolaire arrivait en tête  (84 %) de satisfaction ! A propos, si l’on regardait le bilan des critiques eux-mêmes ?


1) Contrairement à la communication institutionnelle, l’information des parents est spartiate, les inscriptions sont closes trois semaines avant et gare aux retardataires !

2) Un centre de loisirs maternel est certes dans les limbes, mais pour les plus grands seulement

3) Quid de l’accueil des nouvelles familles dans un ex-centre ville redevenu à 90% résidentiel ? Pas de réponse crédible pour l’instant.


Bref, un retour en arrière couvert d’un écran de fumée succède à une vraie priorité Jeunesse. Ca doit être la conception UMP de l’efficacité…Dommage.

mardi 11 octobre 2011

Compte rendu succinct du Conseil Municipal du 10 octobre 2011 vu du groupe Agir ensemble



Ce Conseil de rentrée était principalement technique et n’avait pas à son ordre du jour de délibérations très importantes.

    Notre groupe a voté POUR :
-          le remplacement des menuiseries extérieures de l’école maternelle des Jacinthes.
-          l’avenant n°3 au marché de travaux concernant la construction du nouveau groupe scolaire du Centre Ville. Avec ce dernier avenant, le coût final (12,4 M d’euros hors études) n’est supérieur que de 2,1% au marché initial. Notre groupe a remercié les auteurs de cette très bonne tenue : l’architecte, les entreprises, le service bâtiment de la Ville ainsi que les anciens élus qui l’ont étudié et a souhaité longue et belle vie à ces nouvelles écoles.
-          la participation financière de la commune aux repas du personnel de la Ville et du CCAS.
-          le projet d’avenant à la convention tripartite entre le syndicat des copropriétaires de la Résidence du Parc Henri IV, la Ville et l’aménageur concernant la ZAC du Centre Ville.
-          la délégation donnée au Maire pour le renouvellement de l’adhésion de la commune aux associations, qui intègre un amendement proposé par notre groupe : « sous réserve d’une hausse de cotisation inférieure à 10% ».
-          la cession à des particuliers d’emplacement de stationnement au parking souterrain du 39/47 rue Anatole France.
-          la construction par GPSO d’un abri pour le sel de déneigement rue Alexis Maneyrol.
-          la demande de retrait de la Ville du Syndicat Intercommunal du Cimetière de l’Orme à Moineaux des Ulis (SICOMU) par suite de sa faible utilisation par la commune.
-          la convention avec le Syndicat Autolib’ (service parisien de location de véhicules électriques en libre service délégué au groupe Bolloré) et la communauté d’agglomération GPSO pour l’installation à Chaville de 3 stations en surface (1 gare Rive Gauche et 2 en Centre Ville) et 1 en souterrain (Atrium). Notre groupe a souhaité une station supplémentaire près de la gare Rive Droite.
-          une convention  pour l’accroissement du nombre de permanences juridiques du centre d’information sur les Droits des Femmes et des Familles.
-          le rapport d’activités 2010 du Syndicat Intercommunal pour l’Equipement Sanitaire et Social de Sèvres- Chaville -Ville d’Avray.

   Notre groupe s’est ABSTENU sur :
-          la variation des effectifs communaux qui intègre la création de postes d’animateurs pour l’accueil en centres de loisirs. Celle-ci est elle suffisante car il existe une liste d’attente relativement longue d’enfants non pris ? Sur ce point, la Municipalité a indiqué étudier de nouvelles pistes pour les plus grands au Val Saint Olaf ou au stade Marcel Bec. De même, la population scolaire s’accroît ce qui a entraîné la création d’un poste d’ATSEM dans une nouvelle classe des Myosotis installée à Ferdinand Buisson ( !). Notre groupe a souhaité une réactualisation des prévisions de population scolaire pour les prochaines années et une comparaison par rapport à l’offre de locaux.
-          l’institution d’une taxe d’aménagement à la place de l’actuelle taxe d’équipement, versée lors des dépôts des permis de construire. Celle-ci sera basée sur la surface construite au taux de 5% comme actuellement. Elle s’appliquera le 1er mars 2012, mais les promoteurs du Centre Ville ne la paieront pas (exonération pour les ZAC). D’autre part, la taxe pour dépassement du plafond fiscal de densité (PLD) sera supprimée en 2015, ce qui entraînera de moindres ressources pour la commune.
-          la gestion coordonnée des réseaux d’assainissement, notamment avec le Département. La compétence de la gestion des réseaux locaux a été transférée à GPSO qui l’a délégué à Veolia. Toutefois le contrôle de l’application du règlement d’assainissement est toujours du domaine du Maire au titre de ses pouvoirs de police. Cette situation est irrationnelle.

             Notre groupe a voté CONTRE la création d’un hôtel des métiers d’art sur le site de l’ancienne Académie des Beaux Arts. Le montant prévu des travaux est de l’ordre de 1,4 M d’euros HT pour 10 ateliers d’artisans d’art. L’attribution de subventions d’investissement étant incertaine, une part importante de cet investissement sera prise en charge par la commune. Ce ne sont pas les faibles loyers des artisans qui équilibreront économiquement cette opération. Une mise à bail à des fins de restauration aurait été plus sûre financièrement pour la commune. Par ailleurs, notre groupe a souhaité que l’Estampe de Chaville, ancienne occupante des lieux, puisse occuper plusieurs ateliers.